A la manière de

23 avril 2010 - 23:19

LA JSVH PEUT-ELLE ALLER AU BOUT ?

 

 

 

 

Leaders avec six points, d’avance sur le CSM, les habissois ont les cartes en mains pour aller chercher un deuxième titre. Mais peuvent-ils aller au bout ? Notre avis et celui d’un observateur averti.

 

OUI

 

 

 

Ils n’ont pas perdu depuis 12 matches.

Il y a 15 jours, les habissois ont augmenté leur nombre de matches sans défaite, infligeant à l’Amical un cinglant 4-2.

L’observateur :

La JSVH reste sur une dynamique et une confiance lui permettant d’espérer remporter tous ses matches.

 

 

Ils ont six points d’avance et une différence de but importante.

Ce qui leur laisse une marche de manœuvre en cas de défaite contre leur dauphin.

L’observateur :

C’est très juste, mais l’assurance n’est pas tous risques. C’est vrai que cet écart est de nature à engranger la confiance et à renforcer la détermination.

 

 

La défense rassure.

Bien que d’avoir encaissé deux buts face à l’Amical, on est bien loin de cette défense des années passées réputée pour offrir des cadeaux à tous les buteurs de la DH.

L’observateur :

Sans chercher d’excuses, ces buts ont été encaissés dans des circonstances bien particulières (erreur défensive du latéral alors que l’un des défenseurs centraux se faisait soigner sur la touche et intervention de l’arbitre offrant un coup franc indirect plus que sévère dans la surface de réparation pour une faute discutable du gardien Ajax).

Toutefois la défense ne devra prendre aucun risque défensif même au détriment de la relance dans certaines circonstances.

 

 

Ils ont trois buteurs exceptionnels.

E. Mocka (13 buts), Lami (12 buts) et D. Mocka (12 buts). Chacun de ces attaquants peut à lui tout seul changer le résultat d’une rencontre.

L’observateur :

Après l’unique rencontre sans but (contre la SS), les canonniers habissois ont retrouvé le chemin des filets, les faisant trembler à 4 reprises contre l’Amical. Autre motif de satisfaction, le but de Vin et ceux avant lui de Michineau ou de Boulon permettent de croire que tous les joueurs du club sont dangereux pour les défenses.

 

 

Ils sont concentrés sur leur championnat.

Rien ne permet d’affirmer cela. En Coupe de Guadeloupe, il leur faudra peut être faire un choix en raison de la fréquence des matches à venir.

L’observateur :

Le danger serait effectivement de jouer sur les deux tableaux. La gestion de cette situation ne pourra être effective que lors de la demi-finale prévue le 8/5, car le résultat du match JSVH/ CSM sera alors connu.

 

 

Ils ont faim de trophée.

La JSVH est en quête de titre pour enrichir un palmarès bien pauvre.

L’observateur :

En dépit de leur niveau technique et leur expérience de jeu au plus haut niveau régional, peu des joueurs du club ont connu les honneurs d'un titre de champion. Ceci renforce considérablement leur détermination à finir le « job ». 

 

 

NON

 

 

 

Toute série a une fin.

Les habissois restent sur 12 matches sans défaite. Difficile de concevoir que les joueurs puissent  rester modestes et éviter ce normal sentiment de supériorité observé dans de telles circonstances.

L’observateur :

Ne pas se prétendre invincible est et reste le mot d’ordre du groupe bien que  les rencontres à venir devront être jouées comme des finales, comme l'a déclaré l'entraineur. Une défaite ne devra pas remettre en cause cette volonté et cette détermination.

 

Le CSM dans une semaine, l’Evolucas dans 15 jours.

Le calendrier n’est pas particulièrement favorable aux habissois. Ses  prochains adversaires auront tous une raison objective de leur mener la vie dure, soit parce qu’ils jouent une place pour la Ligue Antilles Foot, soit pour assurer leur maintien en DH.

L’observateur.

Ces deux prochains matches détermineront en effet la capacité du club à réussir son « coup ».

 

 

Les organismes sont fatigués.

Certains joueurs sont blessés ou fatigués en raison du rythme soutenu des derniers matches.

Compte tenu d’un effectif réduit, l’équipe pourra difficilement garder jusqu’au bout cette cohésion qui fait sa force.

L’observateur :

Encore une fois, tout dépendra du résultat des deux matches à venir (CSM et Evolucas). Ensuite il est possible que des choix soient nécessaires bien que le groupe vit bien et accepte le travail physique proposé à cette période de l'année.

 

 

Ils n’ont pas l’habitude de la pression.

Le résultat de la rencontre contre la SS, alors que la défaite de l’adversaire direct était connue montre que le groupe n’a pas l’expérience de la gestion de la pression. De plus la présence d’un public nombreux, chaleureux mais exigeant peut être  la source d’une peur de gagner.

L’observateur :

Il me semble aussi que la connaissance de la défaite du CSM a peut être joué dans le résultat de ce match. Rappelons-nous toutefois de l’état du terrain ce jour là et aussi la détermination de la SS, non pas de gagner, mais de faire match nul. S’agissant du public, je ne crois pas qu’il puisse être une source de pression négative sur les joueurs. Il conviendra bien entendu de gérer positivement  les 15 prochains jours car ils seront déterminants pour la fin de la saison, qu’il s’agisse du championnat ou de la coupe de Guadeloupe.

Je reste particulièrement confiant.         

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Nouveau CA environ 17 heures
Assemblée Générale Ordinaire 24 jours
Sénior : nouveau joueur 1 mois
COMMUNIQUE 1 mois
0-3
Etoile Filante / Sénior 1 mois
Etoile Filante / Sénior : résumé du match 1 mois
0-3
Sénior / Stade lamentinois 2 mois
Sénior / Stade lamentinois : résumé du match 2 mois
0-0
Juvenis / Sénior 2 mois
Juvenis / Sénior : résumé du match 2 mois
Sénior : nouveau joueur 3 mois
1-1
Sénior / Eclair 3 mois
Sénior / Eclair : résumé du match 3 mois
Etoile Filante / Sénior et 3 3 mois
0-1
ASC Madiana / Sénior 3 mois

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 1 Dirigeant
  • 1 Entraîneur
  • 1 Joueur
  • 12 Supporters